NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

Année scolaire 2017/2018

« Les nouveaux rythmes scolaires ont, avant tout, un objectif pédagogique : mettre en place une organisation du temps scolaire plus respectueuse des rythmes naturels d’apprentissage et de repos des enfants afin de favoriser la réussite de tous à l’école primaire. Les nouveaux rythmes scolaires conduiront ainsi à une meilleure répartition des heures de classe sur la semaine, à un allègement de la journée de classe de 45 minutes en moyenne et à la programmation des séquences d’enseignement aux moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande. » Les nouveaux rythmes à l’école primaire, Ministère de l’Education nationale.

À la rentrée 2017, la commune garde la même organisation. Pour cette année encore le temps d’activités périscolaires sera gratuit.

 

Cette page vous permet d’accéder aux informations utiles pour comprendre les nouveaux rythmes en place depuis la rentrée 2014. Pour accéder à l'information qui vous intéresse, cliquer sur le lien.

Horaires de l'école

  • lundi, mardi, jeudi, vendredi : 8h30 à 11h30 et 13h30 à 15h45
  • mercredi : 8h30 à 11h30

Organisation de la journée

Lundi, mardi, jeudi, vendredi :


Garderie

Classe

Cantine

Classe
Temps
d'activités
périscolaire

Garderie
7h30 à 
8h30
8h30 à
11h30
11h30 à
13h30
13h30 à
15h45
15h45 à
16h30
16h30 à
18h30
Temps 
facultatif
payant
Temps
obligatoire
Temps 
facultatif
payant
Temps
obligatoire
Temps 
facultatif
Gratuit
Temps 
facultatif
payant








 

 

Mercredi :


Garderie
 

Classe
 

Garderie
7h30 à
8h30
8h30 à
11h30
11h30 à 12h30
Temps 
facultatif
payant
Temps 
obligatoire
Temps 
facultatif
payant
   

Activités périscolaires

« Les activités périscolaires, qui sont mises en place par les collectivités territoriales en prolongement du service public de l’éducation, visent à favoriser l’égal accès de tous les enfants aux pratiques culturelles, artistiques, sportives, et aux loisirs éducatifs. » Les nouveaux rythmes à l’écle primaire, Ministère de l’Education nationale.

Pour en savoir plus sur l’organisation du temps d’activités périscolaires, de 15h45 à 16h30,  consulter le diaporama de la réunion publique du 14 juin 2014.

 

 

Foire aux questions rentrée 2014

Un transport scolaire est-il prévu le mercredi ?
Le transport scolaire sera mis en place le mercredi. Les horaires de transport des autres jours de la semaine restent inchangés. Départ à 16h30 de l’école.

Le changement des horaires ne semble pas adapté en maternelle. Pourquoi n’a-t-il pas été possible de ne changer que les horaires de primaire ?
La loi prévoit que toutes les écoles (maternelles et élémentaires) appliquent la réforme des rythmes scolaires. Il n’était donc pas possible de maintenir le rythme actuel en maternelle.

Il semble que les apprentissages l’après-midi soient de meilleure qualité en fin d’après-midi plutôt qu’en début d’après-midi. Pourquoi le choix n’a-t-il pas été de rallonger la pause méridienne pour reprendre la classe plus tard dans l’après-midi ?
Le choix a été fait en début d’année scolaire en concertation entre les écoles maternelles, élémentaires, les parents et la mairie. Le dispositif sera évalué et pourra être adapté ou modifié ultérieurement.

Des difficultés d’organisation le mercredi sont à prévoir pour les parents qui travaillent. Un service de cantine est-il prévu ? un transport vers les activités des enfants est-il envisageable ? un service de garderie ?
La mise en place de ces nouveaux rythmes a un coût pour la commune et celle-ci doit faire des choix. Il n’est pas envisageable de cumuler la gratuité des activités périscolaires et la mise en place d’un service de cantine le mercredi midi. Par contre, la commune étudie la possibilité d’organiser une garderie payante le mercredi midi. Les parents d’élèves seront informés par le biais de ce site le plus rapidement possible. Pour ce qui est de l’organisation du reste de la journée, cela relève des familles. 

Est-il possible d’avoir communication de la liste des nounous disponibles et disposées à récupérer les enfants le mercredi après-midi ?
La liste des assistants maternels est disponible sur le site de la commune. Les conditions d’accueil sont à discuter directement avec les personnes concernées. 

Pourquoi ce choix du mercredi matin plutôt que du samedi matin pour la demi-journée de classe supplémentaire ?
L’enquête réalisée par la commune en novembre 2013 auprès des parents d’élèves a montré que sur les 98 personnes qui se sont exprimées, 69 ont fait le choix du mercredi, 18 celui du samedi et 11 ne se sont pas prononcées.

Peut-on vraiment considérer qu’un adulte pour 18 enfants pour faire de l’aide aux devoirs soit suffisant ?
Non. Nous organisons un temps d’accueil calme et dans de bonnes conditions pour permettre aux enfants de préparer leur lecture ou d’apprendre leurs leçons. Une seule personne peut veiller au calme et aider un ou deux enfants mais pas plus. Pour que ce temps devienne un vrai temps d’aide, nous aurons besoin de bénévoles.

Quelles sont les aptitudes demandées aux bénévoles qui vont intervenir ? N’importe qui est-il susceptible de proposer son intervention ?
Pour intervenir auprès d’un groupe d’enfants, il est nécessaire d’avoir un minimum de patience, et beaucoup de bienveillance. Nous accueillons toutes les personnes de bonne volonté pour un entretien afin de leur présenter le dispositif dans lequel elles pourraient s’intégrer et de vérifier que rien n’empêche leur participation. Aucune personne bénévole ne se verra confier la responsabilité d’un groupe d’enfants. Elles interviendront donc dans une salle avec d’autres adultes. Leur intervention pourra être régulière ou ponctuelle. Nous avons besoin de personnes capables d’aider un enfant à lire, à comprendre une leçon de grammaire mais aussi capables d’apprendre à jouer à des jeux de société ou de raconter des histoires.

Pourra-t-on inscrire son enfant aux TAP au dernier moment si on est coincé ?
Nous ne pourrons pas, dans un premier temps, gérer les inscriptions occasionnelles. La mise en place des activités et la répartition des enfants dans les groupes nécessitent une très bonne organisation préalable. Cela ne pourra se faire si nous devons gérer en même temps des exceptions. De la même façon, l’encadrement sera prévu pour le nombre d’inscrits. Nous ne pouvons pas nous permettre d’accueillir un nombre trop grand d’enfants supplémentaires.

Avez-vous déjà une idée du nombre d’enfants à accueillir en maternelle et de la façon dont ils seront répartis dans les salles ?
A ce jour, nous ne connaissons pas le taux de fréquentation en maternelle. Quoi qu’il en soit, nous les accueillerons dans les meilleures conditions possibles.

Les TAP vont-ils devenir obligatoires ? 
Rien ne permet de penser que les temps d’accueil périscolaires deviennent un jour obligatoires.

Les TAP vont-ils devenir payants ?
La commune de St Quentin fait partie des rares communes à proposer la gratuité du temps d’activités périscolaires. Nous ne pouvons pas garantir que la commune aura toujours les moyens d’assurer cette gratuité. Les activités ont un coût non négligeable et la participation de l’état ne sera pas pérennisée. 

Comment peut-on se procurer les formulaires d’inscription pour les enfants qui entreront en petite section en septembre ?
Les directrices d’écoles enverront les formulaires d’inscription à toutes les nouvelles familles.

Pourquoi ne sont prévues des activités spécifiques que pour les enfants d’école élémentaire et rien pour les enfants de l’école maternelle ?
Toutes les communes qui ont mis en place les nouveaux rythmes cette année s’accordent à dire que cela ne convient pas aux besoins des enfants jeunes, qui sont fatigués en fin de journée et ont plus besoin de temps calmes et d’activités non contraintes. En cours d’année, nous étudierons la possibilité de prévoir un activité par semaine pour les enfants de GS.

Est-ce que les informations transmises à l’école sur les problèmes de santé des enfants sont communiquées aux intervenants des TAP ?
Toutes les familles utilisant l’un des services organisés par la commune (garderie, cantine, activités périscolaires) devront remplir un dossier d’inscription avec toutes les mentions utiles pour assurer la sécurité de leurs enfants.